A PROPOS

Le secret c’est de commencer…;-)

 

    La Sangha* Yodashtanga vous encourage toute l’année avec générosité et bienveillance à trouver un espace authentique sur le chemin du Yoga, peut importe l’ancienneté de votre pratique et les raisons pour lesquelles vous venez nous rejoindre, dés lors que la fondation est le souffle.
Soyez les bienvenus !

Nous vous guiderons dans l’étude de la méthode Ashtanga Vinyasa Yoga selon l’enseignement traditionnel de Sri.K.Pattabhi Jois.
Un système de Yoga holistique, complexe et puissant dans ces effets, basée sur la synchronisation du mouvement et du souffle conscient.
Un Yoga parfois exigeant physiquement dans lequel nous développeront en priorité la qualité du Coeur, de l’Écoute et du Souffle pour que chacun puisse entrer en Douceur dans la danse de cette méditation en mouvement, faisant la particularité et la beauté de cette pratique.

Des classes de Vinyasa Krama*, Pranayama/Méditation*, Yoga pré & postnatal ainsi que des ateliers / stages viendront compléter la méthode AVY, pilier de notre enseignement.

Gardez à l’esprit que le Yoga est un état…de joie, qui se cultive jour après jour, dans le souffle, avec le coeur, sans jugement ni attente, telle une partition qui vient rythmer votre vie…sur le tapis comme dans votre quotidien.

Nous vous donneront le soutien nécessaire pour développer régularité et autonomie dans votre pratique afin que les transformations opèrent…que le corps et le mental se dénouent…qu’une conscience plus claire émerge petit à petit…

 » Practice, practice everyday and all is coming « 
– Sri K. Pattabhi Jois –

Sangha *: communauté de pratiquants de Yoga, élèves et enseignants
Vinyasa Krama *: Séquence de postures guidée et développée avec le souffle conscient
Pranayama *: étude du souffle

 

L’arbre du yoga

Ashtanga Yoga signifie littéralement en sanskrit le « yoga aux huit membres » (ashtau = huit et anga = membre). C’est une philosophie de vie. Dans son traité Les Yoga Sutras datant du II ème siècle  avant JC, le sage Rishi Patañjali décrit pour la première fois la « philosophie pratique » du yoga en comparant les 8 différents aspects du yoga aux branches d’un arbre.

Ces huit branches sont nourris au fur et à mesure que la pratique devient régulière dans le but d’atteindre l’état de Yoga ou de réalisation du Soi, le Samadhi.

Les huit branches :

Quatre branches tournées vers l’extérieur  (en lien avec le corps physique, notre rapport au monde et vis à vis de soi-même) :

   ① Yama,  l’éthique moral vis à vis d’autrui et de la société,

   ② Niyama, le comportement éthique vis à vis de soi, tant en terme moral que d’hygiène de vie,

   ③ Asana, la pratique posturale,

   ④ Pranayama, les exercices respiratoires, le contrôle de la respiration et de la force vitale (prana),

Quatre branches plus subtiles tournées vers l’intérieur :

   ⑤ Pratyahara, le contrôle  et le retrait des sens, l’intériorisation,

   ⑥ Dharana, la concentration, la lucidité, le mental,

   ⑦ Dhyana, la méditation,

   ⑧ Samadhi, l’état de joie et de paix, l’élargissement de la conscience, la libération de l’égo et la réalisation du Soi ou l’Eveil.

Ces branches se nourrissent entre elles. La pratique posturale (asana) doit être fermement établie pour une bonne pratique du Pranayama qui est un élément clé du développement de Yama et Niyama. Dès lors que ces quatre branches tournées vers l’extérieur seront fermement enracinées, alors les quatre dernières orientées vers l’intérieur évolueront spontanément au fil du temps, au grès de votre pratique.

 

INTRODUCTION

L’Ashtanga yoga est issu du yoga traditionnel qui se transmet oralement de maître à élève depuis les temps immémoriaux. Dans le 1er aphorisme de son traité « les Yoga Sûtra » , le célèbre philosophe (ou personnage imaginaire) Patanjali précise que le yoga appartient à une longue lignée (parampara en sanskrit) et que vous êtes prêts ici et maintenant à recevoir l’enseignement du yoga : « ATHA YOGANUSHASANAM »

L’Ashtanga Yoga est donc une forme de yoga Hatha particulièrement intense et puissante dans ses effets et popularisé par Sri K. Pattabhi Jois, Guruji (1915-2009) , grand Maître contemporain réputé du sud de l’Inde à Mysore. Il a enseigné et transmis cette méthode de yoga durant plus de 65 ans jusqu’à sa mort en 2009 à l’âge de 92 ans ! et a crée le Shri. K. Pattabhi Jois Ashtanga Yoga Institute à Mysore. Il a lui même appris cette méthode dynamique avec son Maître Sri Tirumali Krishnamacharya (1888-1989).

 

images

photo : Sri Tirumali Krishnamacharya

Aujourd’hui, son petit fils Sharath Rangaswamy continu d’enseigner au Shala de Mysore avec sa mère Saraswathi, la fille de Guruji. Mais la transmission ne se limite pas uniquement à Mysore. Grâce au  » Parampara » de nombreux Yogis transmettent également l’Ashtanga Yoga dans le monde entier selon l’enseignement traditionnel de Sri K. Patthabi Jois.

 

pattabhi-jois

Photo: Sri K. Pattabhi Jois

____________________________________________________________

 

Le système Ashtanga

Dans ce système original de Yoga traditionnel, les séquences précises de postures (asana) et les mouvements de transition s’enchainent de manière dynamique et immuable en synchronisation avec la respiration (Vinyasa)  faisant la  particularité et la beauté de cette pratique. Un peu comme une danse du souffle. Patthabi Jois parlait « de guirlande de postures sur le fil de la respiration ».

Le système Ashtanga compte aujourd’hui 6 séries d’asana :

La Série Primaire (Yoga Chikitsa en sanskrit) ou Yoga thérapeutique, vise à purifier et aligner le corps. C’est un « véritable processus de guérison et de nettoyage du corps, de l’esprit et des sens »

La série Intermédiaire (Nadi Shodhana)  vise à  » purifier le système nerveux en ouvrant et en dégageant les canaux d’énergie »

Les séries avancées A, B, C et D (Sthira Bhaga) « intègrent force et grâce dans la pratique et requièrent des niveaux plus élevés de souplesse et d’humilité ».

Pratiquer ces series avancées est loin d’être une fin en soi. L’important est de se faire plaisir, de pratiquer avec amour et régulièrement puis quasi quotidiennement en fonction de son niveau. Il n’y a pas de posture parfaite. La posture correcte est celle que vous allez exécuter et vous approprier sans altérer votre respiration.

L’apprentissage de la Première Série va vous permettre de construire des bases solides de stabilité, de souplesse et de force tant sur la plan physique que mental, développer votre clairvoyance et modifier votre présence au monde.

Pratiquer en silence, dans la synchronisation du souffle et du mouvement, va  vous  aider  à développer une écoute interne plus subtile et  permettre à votre pratique de s’épanouir et de s’intensifier.
Aude enseigne la Première Série ainsi qu’une partie de la Série Intermédiaire.

Le souffle

L’une des particularité de cette méthode réside dans la manière un peu spéciale de respirer. Cette respiration contrôlée, calme, régulière et légèrement sonore appelée « Ujjayi » est synchronisée à tous les mouvements que l’on fait et agit comme un métronome intérieur tout le long de la pratique. Le son de la respiration Ujjayi se compare agréablement à celui du ressac des vagues… on peut alors se laisser porter par la vague du souffle au travers des postures…

Cette respiration « victorieuse » permet entre autre de « sécuriser » les postures, d’éloigner les pensées (souvent négatives), calmer le mental et l’esprit et l’aider à se concentrer sur ce qui est fait à l’instant où cela est fait. Le mental est sans cesse concentré sur le son produit par le souffle.

«yoga prana vritti nirodha »  – Hatha Yoga Pradipika

(le yoga c’est l’arrêt des fluctuations du souffle)

« yoga chitta vritti nirodha » – Yoga Sutra de Patañjali –

(le yoga c’est l’arrêt des fluctuations du mental)

« En contrôlant le souffle, on contrôle la conscience, et en contrôlant la conscience, on rythme le souffle » B.K.S IYENGAR-

Chaque mouvement du corps correspond à une respiration et cette respiration est la fondation de la méthode Ashtanga.

Le Vinyasa

Ce lien spécifique, qui unit le souffle et le mouvement s’appelle le Vinyasa. Ce dernier va apporter au corps la chaleur nécessaire à l’ensemble de la pratique. Vinyasa est également le terme qui désigne les mouvements de liaison ininterrompus entre chaque posture.

Les Drishtis

Les « Drishtis » sont les points de fixation du regard dans les postures. Le but étant de ramener l’attention à l’intérieur de soi et développer la capacité de concentration pendant l’asana tout en restant conscient de son environnement. (comme la présence des autres élèves et les indications du professeur).

Les Bandhas

Les « Bandhas » sont des verrous énergétiques et musculaires ou ligatures internes. Ce sont des techniques de contraction/rétractions musculaires localisées visant à manipuler et réorienter de manière spécifique le prana (souffle vital) dans le corps.

Les bandhas sont des protections qui peuvent être assimilés à des fusibles pour éviter que l’énergie du souffle ne se disperse par hyperventilation du corps et qu’elle soit transportée là où il faut sans dommage.

Lorsque que toutes les pièces du puzzle sont assemblées et que l’on parvient à pratiquer conjointement asana et vinyasa avec bienveillance et humilité, dans l’attention du souffle (prana), des drishtis et des bandhas, le corps se réchauffe profondément et atteint une sorte de méditation en mouvement.

La chaleur générée par cette pratique est le médium par lequel le corps physique mais aussi l’esprit vont se transformer !

Les effets

La pratique de l’Ashtanga va alors travailler sur plusieurs niveaux à la fois :

  • La purification du métabolisme par l’élimination des toxines,  l’équilibre du système nerveux (moins de stress!) et l’oxygénation de l’organisme,
  • La transformation du corps physique et énergétique qui va développer force, souplesse et endurance,
  • Le développement de la concentration pour l’esprit et l’apaisement du mental,
  • L’acquisition d’une respiration calme et consciente.

Au-delà de l’aspect purement physique de l’enchaînement des postures, une pratique constante va progressivement vous mener vers une dimension plus spirituelle et méditative. Votre présence au monde se développe, vous reprenez  contact avec vous-même et entreprenez des actions justes tant sur le tapis que dans votre vie !

Quoi qu’il en soit, la seule façon de récolter les multiples bienfaits de l’Ashtanga Yoga, c’est la pratique régulière ! « Tout arrive par la pratique » selon Guruji

«  Practice, practice everyday and all is coming « 

– Sri K. Pattabhi Jois –

à venir…